Débuter en couture Le matériel indispensable de la couturière

La couture, un peu démodée ces dernières années a fait un boum énorme il y a peu de temps. L’envie de prendre du temps pour soi, de se recentrer et l’attrait du fait main en a poussé plus d’un ou une à acheter une machine à coudre et à se lancer. Coudre ses propres vêtements, créer de jolis accessoires tendances et qui vous ressemblent, c’est possible !

Mais comment bien démarrer la couture? Comment être bien équipé pour commencer ?

Tu vois une quantité de matériel dans ta mercerie préférée mais tu ne sais quoi choisir ?

No panic ! Je t’explique tout de A à Z.

Tout d’abord la base des bases est la machine coudre... Eh bien oui darling, une belle petite machine pour te faire de jolis projets ! Il y en a à tous les prix. A chacun son budget, il n’y a pas de mieux ou de moins bien. Toutes les machines feront des points droits, des points arrières. La différence : plus le prix de la machine sera élevé, plus tu auras d’options, c’est comme dans une voiture. Pour moi, le mieux est de se faire conseiller par un revendeur car tout dépendra l’usage que tu en feras…  

 La machine, oui ! Mais ce n’est pas tout. Tes courses ne sont pas terminées ! Parlons mercerie… Merce… quoi ??!

La mercerie c’est le matériel que tu utilises lorsque tu couds.

Pour un kit de base, je te conseille :

Number one : j’ai nommé le fil. Et de qualité s’il vous plaît ! D’ailleurs ça tombe bien ! Tu trouveras du fil Gütermann sur le site et en boutique. Une super qualité pour un super résultat. Tu choisis la teinte de ton fil en fonction de ton tissu. Le plus facile pour ne pas se tromper est de dérouler le fil sur son tissu. Ouvre tes mirettes Mireille et regarde si c’est la bonne teinte.

Number two : les aiguilles. Après le fil, c’est aussi un objet important. Les marques les plus connues sont Schmetz, Prym et Organe. Travailler avec la bonne aiguille est essentiel. Une aiguille a une taille et correspond à un type de tissu. Tu peux apercevoir la taille de l’aiguille  sur le dessous de la boîte. Elle varie de 60 à 110. Plus ton tissu est fin, plus la taille de l’aiguille sera petite et inversement.

Le type d’aiguille que tu utiliseras le plus souvent est l’universelle. Lorsque tu commences, achète une boîte avec différentes tailles. Pour savoir si ton aiguille est émoussée (usée dans le jargon de la couture) pique-la dans un bas nylon, si ça résiste c’est qu’elle est bonne à aller à la poubelle, si rien ne se passe, en voiture Simone, on est reparti pour un projet.

Si cela t’intéresse, nous reparlerons des différents types d’aiguilles dans un prochain article !

Number three : les épingles. Non mais sérieusement, aiguilles … épingles ?! Quelle différence?  Une aiguille a un chas pour passer son fil et l’épingle a une tête. L’épingle va te servir à assembler tes tissus ensemble lorsque tu dois les coudre.

Elles sont vendues dans des petites ou grandes boîtes. Attention ça pique !

Il y a aussi les pinces. Elles sont très utiles pour le jersey (matière extensible) et le simili (pour ne pas faire de trous avec les épingles) et jouent le même rôle que les épingles.

Number four : un découd vite. Je ne te le souhaite pas mais il se peut que tu doives découdre une couture. Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les grandeurs.

Number five : trois paires de ciseaux : à tissu, à papier et à fil. Dis donc, ça en fait des ciseaux ! Oui mais elles sont très importantes ces trois paires. Tu ne peux en aucun cas couper du papier avec tes ciseaux de couture ! Ca va émousser ta lame. Les ciseaux à fil sont utilisés pour couper les petits fils lorsque tu couds. Prends des petits, ça te facilitera la tâche.

Number six : crayon, marqueur, craie à tissu, bic Frixion. Tous ces outils permettent de marquer le tissu lorsque tu dois écrire dessus. Ils s’effacent soit à l’eau, l’air ou la vapeur.

And last but not least : les outils de mesures: un mètre, une latte (règle). Pour te mesurer, mesurer ta tati, ton tonton ou ta future trousse, il te seront indispensables.

 

Eh bien voilà darling je pense que tu es fin prête pour ton kit de base. C’est déjà un beau kit tu ne trouves pas ?

 

Ah… J’oubliais, il te faut du tissu… Mais ça, on en parlera dans un autre article car sinon je vais réécrire deux pages. En attendant, fonce faire un tour sur le site dans l’onglet « tissus », il y a des merveilles.

Et si tu as envie de passer un moment couture avec nous, des cours de couture sont proposés à Floreffe, à deux pas de Namur.

Bon commencement.

N’oublie pas de te lancer, de croire en toi et d’être fière de toi!

 

Avis des clients

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un avis

Connexion

Donnez votre avis

Débuter en couture

Débuter en couture

La couture, un peu démodée ces dernières années a fait un boum énorme il y a peu de temps. L’envie de prendre du temps pour soi, de se recentrer et l’attrait du fait main en a poussé plus d’un ou une à acheter une machine à coudre et à...
Haut de la page

Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible.

Produit ajouté au panier

Sous-total de votre panier (1 produit) : :